Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Guy Garnier

Promenade

Ce ne sera peut-être que paroles de chansons
Des caresses d'amour aux accords des violons
Une tartine de pain et un pot de confiture
Un vent venu du large qui attaque la voilure

Ce ne sera peut-être qu'un zeste de citron
Picotant les papilles de vertes déraisons
Ou une feuille de saule fraîche de désirs
Tremblotante nature au seuil du plaisir

Ce ne sera peut-être qu'une ivresse d'un soir
Des cheveux qui soudain se dénouent dans le noir
Une chambre d'amants aux volets entrouverts
Un miroir qui patine le temps de corps découverts

Ce ne sera peut-être qu'un silence qu'un tumulte
Des mots sortis du ventre joyeuse catapulte
Des phrases finissantes et des phrases sans fin
Un cygne sur le lac et des Saint Valentin

Ce ne sera peut-être qu'histoire de saison
Mais aujourd'hui je dors dans ta maison
J'étais sans amour fixe et j'ai trouvé un toi
Pour un tout pour un rien j'ai retrouvé la foi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article