Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Guy Garnier

Ici c'est comme la feuille sautillante ballerine
C'est ta main qui soupèse la ride qui s'efface
Ton sourire la tend sous le soleil qui t'enlace
Trempes tes yeux dans les encres marines
Pour écrire la joie qui explose de tes doigts
L'oiseau vogue tout en haut d'un silence de soie

Ici c'est comme l'automne aux feuilles fricassées
Le souffle court de l'amant fait chanter le cristal
Au loin dans le bleu les nuages blancs s'emballent
L'espace entre les âmes lisse d'humbles cruautés

Ici c'est comme la paix tremblante d'inquiétude
De vagues silhouettes ne nous ressemblent pas
On dirait que l'histoire se brouille d' incertitudes
Qui ballottent l'esquif aux voiles de taffetas

Ici c'est comme l'aurore qui se réveille à peine
C'est le sang vermillon chantant dans une veine
C'est le sable et ciment se liant en mortier
C'est une journée entière grimpant sur le sentier

Ici c'est comme la vie assoiffée de demains
Des doigts qui se délient et une main qui se tend
Des joies de hasard et une tartine de pain
On s'escrime d'amour et de désirs souverains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article