Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Guy Garnier

Les plis se tenaient tranquilles
La journée tirée à quatre épingles
S'accommodait de ces petites piqûres
A ses extrémités
Personne n'avait vu le chat
Sur le tissu étiré
Passer la patte 
Derrière l'oreille droite
Le soir une goutte
Puis deux puis trois
Et des plis en pagaille
Et des épingles qui craquent
La journée succombait
Sous l'orage en bataille

 

GG ©

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article