Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Guy Garnier

Il y avait
Des soleils gros comme des camions
Des éclats de rire brillantes mosaïques
Une chèvre en cornet prête à déguster
Une maison volante et un bateau-tsé-tsé
D'où sortaient les ronrons de souris endormies
Il y avait aussi
Des pelles à tarte et quantité de têtes à claques
Des châteaux en épargne et de rouges cloaques
Une palissade atterrée de sa verticalité
Un pantographe une boussole des cheveux égarés
Quelques boules de suif pour l'oiseau aiguisé
Et là-bas tout au loin un visage si sage
Qui avance sur la route avide de mirages
Des yeux en feux de liesse 
Des mains et des pieds dans un bain de jeunesse
Est-ce toi qui revient dans l'orbite des jours
Est-ce le rêve du temps encarté de séjour

 

GG ©

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article