Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Je lui dis t'es toi Et elle comprends tais-toi Quelle absurdité Mais j'aime bien quand même Quand elle se théorème

Vous avez dit stabilité ! De l'austérité à l'autorité Je crains qu'il n'y ait qu'un pas Certes le sang ne coule pas Mais des larmes sont versées C'est une guerre sournoise Que mènent les pouvoirs Sur les peuples en désespoir Réaction

Les Contes du jour et de la nuit, Véronique Sauger Les Cinq minutes éphémères de Miss Tale : avec Roberto Carosi (Interview téléphone) Musique de la BOF Koyaanisqatsi (Philip Glass) www.francemusique.fr Réécoutez Les Cinq minutes éphémères de Miss Tale...

Un coup de pouce pour ce beau projet de Alex Seurot et Morgane Garnier ! www.ulule.com Bienvenue dans « Akany Tsimoka ou Les Enfants du Soleil ». L'ONG AKANY TSIMOKA Akany Tsimoka est un centre d’accueil pour orphelins et enfants des rues situé dans la...

Le comble de notre démocratie C'est qu'on arrive à élire un roi Et plein de petits princes Y'a kek chose qui va pas

T’as vu T’as vu Dis Regarde Là-bas Y’a le sable qui coule Du désert à la mer Et rythme le temps D’un continent Qui s’efface Y’a des rires d’enfants Qui éclatent en sanglots Et de vagues silhouettes Qui se meuvent Et qui passent T’as vu Dis Regarde là-bas...

Vous souvenez-vous d'hier Quand par la fenêtre ouverte Je regardais l'oiseau battant des lettres Pour en faire des mots Aujourd'hui c'est pareil Et c'est une corneille Qui au-dessus de ma tête Brasse tant de lettres Pour se croire corbeau

J'ai essayé la chélidoine Le romarin c'était idoine Le thym la sauge le lilas Pour arriver à ce constat L'affre acide du désamour N'est soigné que par l'amour

Les Contes du jour et de la nuit, Véronique Sauger *** Les Cinq minutes éphémères de Miss Tale : avec Jacques Frioux*** Musique extraite de la BOF Le roi et l'oiseau (Prévert/Grimault) www.francemusique.fr Réécoutez Les Cinq minutes éphémères de Miss...

Venez donc mamzelle Chercher le mot que j'ai Sur le bout de la langue Dans le café prêt à sauter N'attendez plus longtemps J'ai le plaisir qui tangue Vous avez trop attendu Maintenant il est fondu

Bribes abattues J'ai quitté depuis longtemps le pré de l'Asphodèle Où mon âme décoiffée s'amourachait d'enfer Je préfère maintenant le blanc sec d'Adèle Et courir sur le sable plutôt que le mâchefer J'ai renié la poubelle où je me suis planqué Chassé...

St Aignan sur cher Ou saint saignant sur chair Chez grand papa c'était comme ça Chez grand papa on n'rentrait pas Sur le seuil il recevait Et sur le seuil on y restait Le paillasson qui surchauffait Nous faisait signe de nous barrer Enfants de luttes...

Une vie passionnante Maintenant il pleut à verse Impossible de mettre le nez dehors Et le chien qui a une folle envie de pisser Humidité humidité

1 2 3 4 5 6 7 > >>