Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Guy Garnier

Vis

Vis

Tu aimais la maison
Tu y reviens souvent
Ton grand voyage bleu
Te ramène sur la route
Au-dessus des bambous
Tu écartes les feuilles
Humides de rosée
Ton regard emplit
Le lieu d'une ronde quiétude
Parfois aussi
Tu viens pendant la nuit
Et ta voix me rappelle
Que nous avons rendez-vous
Dans un ailleurs
Que maintenant tu connais
Mais tu me laisses la vie
Il sera temps d'y penser
Par trois fois tu es passée
Par la gorge du chien
Paroles nettes d'amour
Paroles d'un toujours
Il en faudra des jours
Il en faudra des nuits
Qui riment avec amour

GG ©

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article