Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Guy Garnier

Quand le dos fera mal

Quand le dos fera mal
Quand la jambe tremblotante
Hésitera sur l'asphalte
Quand la tête rejoindra l'épaule
Quand les mots seront vidés de sens
Quand les ongles engourdis
Cesseront de lacérer l'espace
J'irai caresser l'angle aigu de la pierre
J'irai arpenter le jardin jusqu'à la rivière
Prendre dans mes mains l'iris d'Avril
Et faire grincer un souvenir d'enfance
Si le temps tourne court
Si le jour tarde à vernir la campagne
Si la pluie persiste à délaver mon âme
J'entrerai dans le salon
Où les heures sont plus longues
Passerai la porte de la cuisine
Ouvrirai l'huître aux senteurs marines
Goûterai la sauce du rôti
Tout juste sorti du feu
Ferai une brassée de tous les peupliers
Qui s'agitent dans le marais
Soulèverai tendrement le couvercle
Du coffret aux pardons
Pour le laisser ouvert
Aux traits de suspension

GG ©

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article