Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Guy Garnier

De l’autre côté

De l’autre côté
De la petite fille
Couleur de terre
Y’avait le soleil
Qui gardait ses moutons
Parqués par l’océan
Et la ligne d’horizon
De l’autre côté

De l’autre côté
Des rues grouillantes d’enfants
Y’avait la faim
Qui tenaillait les ventres
Avides de safran
Et saoulés par la menthe
De l’autre côté

De l’autre côté
Des richesses d’or et d’argent
Y’avait cette femme
Qui tendait les deux mains
Les yeux absents
Oubliés du destin
De l’autre côté

De l’autre côté
Des marchés des couleurs
Y’avait cette odeur
De chair putréfiée
Mariée avec le vent
Qu’on ne peut éviter
Jusqu’à l’océan
De l’autre côté

De l’autre côté
Des hommes habillés de chaleur
Y’avait ces ombres
Froides et tranchantes
Que l’on ne peut comprendre
Qui se meuvent avec les heures
Interminables et lentes

De l’autre côté
De l’autre côté

GG ©

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article